Anatomie du thorax

Les os du thorax

Le thorax est composé de la cage thoracique et du rachis dorsal en arrière, du sternum en avant et, latéralement, des côtes.

La cage thoracique 

Est ouverte en haut pour laisser le passage de la trachée mais aussi des vaisseaux et l’œsophage.
Vers le bas, elle est fermée par le muscle diaphragme qui intervient aussi dans la respiration en suppléant largement aux muscles intercostaux.
La cage thoracique est formée d'un squelette qui comprend les vertèbres, les côtes et le sternum auxquels s'attachent les différents muscles du thorax, et d'une sorte de couple musculo-membraneuse, le diaphragme, dont la convexité s'engage dans la cavité thoracique.

Les organes de la cage thoracique

 La cage thoracique abrite différents organes :
=> De chaque côté, les poumons avec leurs bronches et leurs vaisseaux;
=> Au milieu le coeur et l'aorte;
=> En arrière, l’œsophage;
=> Et latéralement, les deux veines caves et le canal thoracique.

La forme du thorax

Est varie selon le sexe, chez l'homme le thorax est plus conique, car l'homme respire plus avec son ventre par le biais du diaphragme, alors que chez la femme le thorax est plus ovalaire car celle-ci ne respire presque exclusivement qu'avec ses muscles intercostaux.

Les côtes

Sont au nombres de douze paires, seulement dix d'entre elles forment la cage thoracique, les deux dernières étant incomplètes et appelées "flottantes".
Les côtes décrivent des arcs de cercle orientés en bas et en avant, puis se tournant vers le haut et au centre pour se fixer sur le sternum.
Les sept premières côtes se fixent directement sur le sternum par leur cartilage propre, les trois paires suivantes s'unissent par un cartilage commun à celui de la septième côte : ce sont des fausses côtes.
Cette disposition a pour but de facilité la respiration car les muscles respiratoires en tendance à horizontaliser les côtes, augmentant ainsi le volume de la cage thoracique d'une part et le volume d'aire dans les poumons d'autre part.
Sur la face postéro-inférieure de chaque côte circulent des vaisseaux et le nerf intercostal bien protégé.
Chaque côte est réunie aux autres par les muscles intercostaux.

Mouvements inspiratoires

Lors de sa contraction, la partie médiane de cette voûte (la cage thoracique) reste immobile alors que ses parties latérales s'abaissent et refoulent les viscères abdominaux, augmentant ainsi le volume de thorax.
Les poumons se laissent distendre passivement grâce leur élasticité propre.
A l'expiration, le diaphragme reprend sa position initiale, réduisant alors le volume du thorax.
La commande de ces mouvements inspiratoires est située dans le bulbe et dans le cerveau.

Mots clés :
- Cage thoracique
- Douleur thoracique
- Cage thoracique craque
- Squelette thoracique
- Vertèbres.
- Côtes
- Sternum
- Muscles du thorax
- Cavité thoracique
- Mouvements inspiratoires
- Diaphragme
- Muscles intercostaux
- Anatomie de la cage thoracique

                                                                                                              Médical auzou

1 commentaire: