Aspiration gastrique


Qu'est-ce qu'une aspiration gastrique?

C’est une technique qui consiste à l’introduction d’une sonde oro-gastrique ou naso-gastrique dans l’estomac dans un objectif évacuateur au moyen d’une aspiration.
Aspiration naso-gastrique

Le cadre législatif

Décret de compétence n°2004-802 du 29 juillet 2004 :
Article R 4311-7 : « l’infirmier ou l’infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d’une prescription médicale […], soit en application d’un protocole d’urgence …/…
14 : pose de sondes gastriques en vue de [ …] de lavage …/…
38 : prélèvements et collecte de sécrétions et d’excrétions. »   

Indications d'une aspiration gastrique

Abolition du transite digestif :

=> Liquide de stase
=> Distension gastrique 
=> Confort chirurgical

Protection des sutures :

Pré-Opératoire : 
=> Occlusion , résection ...

Poste-Opératoire :
=> Ilues réflexe , péritonite , sutures digestive...

Perforation d’ulcère gastrique :

 => Éviter l’inondation péritonéale
 => Parfois TRT (méthode de TAYLOR)

Contre indications d'une aspiration gastrique

 => TCF non exploré
 => Altération de l’état de conscience sauf si le patient est intubé
=> Si risque d’inhalation en cas de convulsions
 => l’intoxication par produit caustique ( risque d’aggravation des lésions des muqueuses par vomissement : perforation)
 => pas de coopération de la personne au lavage

Différent sondes gastrique

Sonde gastrique SALEM :

Sonde de double voie :
=> 1ère voie : Pour l'aspiration du contenu gastrique.
=> 2ème voie : l'extension bleu ouverte à l'air ambiant afin de maintenir un flux continu de l'air atmosphérique dans l'estomac.

Contrôle la quantité de la pression aspiratif exercée sur la paroi de l'estomac pour prévenir les blessures, les ulcères...
sonde levin, sonde Salem

Sonde gastrique de LEVIN :

Un tube flexible introduit par le nez dans le tractus digestif supérieur, afin de faciliter la décompression gastrique.
 
La sonde gastrique "LEVIN" utilisée pour :
=> L'aspiration de l'estomac et le contenu intestinal 
=> L'administration de gavage ou des médicaments.


Marqueurs permanents 18 ", 22" et 30

Sonde gastrique de FAUCHER :

=> La sonde "Faucher" est une sonde gastrique transparente avec un grand diamètre, inséré à travers la bouche du patient dans l'estomac pendant l'aspiration et de lavage d'urgence.
Sonde gastrique Faucher

=> Elle est utilisée par exemple, dans le cas de l'intoxication médicamenteuse aiguë.

=> La sonde Faucher est de 150 cm de long, avec extrémité ouverte et 4 yeux latéraux.
=> La sonde gastrique Faucher est disponible en taille 27 Fr, Fr 30, Fr 33 et 36 P.

 Sonde gastrique de BLACKEMORE :

Hémostase des varices de l’œsophage.
=> La sonde Blakemore ou Sengstaken, utilisée pour le contrôle d'urgence de saignement des varices œsophagiennes et comme aide au diagnostic pour déterminer la source et / ou de l'étendue de l'hémorragie dans l'estomac. 
=> Introduit par voie orale ou par le passage nasal.
sonde gastrique Blakemore

Préparation pour une aspiration gastrique

Préparation du matériel

=> Sonde gastrique pour aspiration (SALEM)
=> Lubrifiant
=> Compresse stériles
=> Haricot , stéthoscope
=> Protection pour le patient
=> Gants non stériles
=> Ruban adhésif (élastoplast)
=> Une seringue de 60 ml à embout conique
=> Verre d’eau
=> Système d’aspiration complet

Préparation du malade

=> Rassurer et expliquer le déroulement
=> Recommander d’avaler lorsqu’il ressent la sonde
=> Explique les différentes position lors de la pose

Installation du patient

Patient conscient :
=> Informer le patient du déroulement du soin  et de son intérêt dans le cadre de sa prise en charge.
=> Installer en position assise, la tête légèrement pencher en avant.
=> Si possible, poser la sonde à distance des repas afin de limiter les risques de vomissements.
Patient présentant des troubles de la conscience :
=> Si possible, placer le patient en position latéral de sécurité de préférence sur le coté gauche.
=> Fléchir légèrement la tête en ramenant le menton vers le sternum.
=> Pour les patients intubés ventilés inconscient les laisser en décubitus dorsal.

Technique de l'aspiration gastrique

=> Installation du système d’aspiration
=> Mise en place de la sonde

Complications de l'aspiration gastrique

1/ Fausse route dans la trachée

    Si le patient se met à  tousser et présente une dyspnée, retirer immédiatement la sonde jusqu’au 10 cm  avant de recommencer l’opération.

    2/ Hémorragie nasale

      => provoquée par un traumatisme lors du passage de la sonde par le nez.
      => Vérifier l’hémostase du patient, bien lubrifier la sonde, ne pas forcer en cas d’obstacle, l’épistaxis est souvent bénin et se tarit spontanément.

      3/ Régurgitation et inhalation

        En prévention placer le patient en position demi assise.

        4/ Escarre de la narine

          Contrôler régulièrement l’état cutané et changer la fixation chaque jour ou chaque fois que cela paraît nécessaire.

          5/ Fausse route intracrânienne

            Ne jamais passer par la voie nasale en cas de traumatisme facial.

            6/ Occlusion de la sonde par des secrétions gastriques

             Arrêter l’aspiration, débrancher la sonde et  injecter de l’air sans forcer afin de savoir si la sonde est bien positionnée.

            7/ Hémorragie digestive liée à une dépression trop importante

            Vérifier le manomètre  (il doit être situé entre 20 et 30 cm d’H2O.

            Surveillance de la sonde naso-gastrique

            La bon fonctionnement :

            => Source d’aspiration
            => Perméabilité de la sonde
            => La tuyauterie

            Le liquide d’aspiration :

            => Aspect , couleur , consistance , quantité à noter...

            Le malade :

            => Mobiliser la sonde
            => Soins de bouche et du nez
            => Réhydratation intraveineuse si aspiration continue

            Soins et la surveillance de la sonde naso-gastrique

            => La vérification de la position de la sonde doit être faite à chaque prise de service et/ou avant chaque utilisation.
            => La quantité et la qualité du liquide doivent être relevés au moins une fois par équipe, voir plus souvent.
            => L’aspiration douce (en général 30 cm d’H2o) doit faire l’objet d’une prescription médicale.
            => Le lien de fixation doit faire l’objet d’un remplacement au moins une fois toutes les 24 heures et plus s’il est souillé.
            => Les soins et la surveillance du point d’entrée de la sonde doivent être réguliers afin d’éviter l’apparition d’escarre, de point de compression et l’allergie à l’élastoplast.
            => Les soins quotidiens consistent à proposer au patient un soin de bouche plusieurs fois par jour, à changer quotidiennement l’endroit de la fixation de la sonde, de nettoyer le nez, d’ôter les croûtes.

            Retrait de la sonde d'aspiration

            => vérifier la prescription médicale.
            => Sonde en place jusqu’au reprise de transite.
            => Après expulsion des gaz, la sonde doit être clamper 2H pour voir la tolérance du malade.
            => Aspiration discontinue jusqu’à l’émission de la première selle.
            => Se laver les mains et  mettre des gants à usage unique.
            => Protéger le thorax par une protection.
            => Clamper la sonde pour éviter une projection de liquide gastrique pendant son ablation ou la laisser connecter à la poche de recueil.
            => Ôter délicatement mais rapidement la sonde.
            => Éliminer le matériel souillé aussitôt dans le sac à déchets.

            Mots clés :
            => Aspiration gastrique
            => Aspiration naso-gastrique
            => Pose une sonde gastrique
            => Surveillance d'une sonde gastrique
            => Lavage gastrique
            => Aspiration degistife

            Mr. Abdelmajid Lkoul
            Anesthésiste - Réanimateur

            1 commentaire:

            1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

              RépondreSupprimer